Notre arrivée sur Broome marque la fin de cette longue traversée des Kimberley (1’871Km) depuis Darwin.

Après ces longues journées de route, nous aspirons à nous poser quelques jours pour profiter de la mer retrouvée. Et ici, contrairement à Darwin, on peut s’y baigner. Pas de crocodiles et la saison des méchantes méduses (Box Jellyfish) est terminée.

Contrairement à ce que nous pensions, Broome est une toute petite ville qui ne compte pas plus de 16’000 habitants. Ce petit bourg est plein de charme avec de nombreux cafés, restaurants, son quartier chinois et son cimetière japonais. Mais in fine, nous n’y passerons que très peu de temps préférant nous prélasser sur la fabuleuse plage de Cable Beach réputée comme étant l’une des plus belles d’Australie. Le temps est idéal : 30-33 degrés dans l’air – 26 degrés dans l’eau. Bien qu’un peu fraîche, Steph décide de se lancer pour le plus grand plaisir des loulous.

Les journées passent avec toujours le même programme : école le matin, déjeuner puis départ à Cable Beach pour y passer toute l’après-midi jusqu’au soleil couchant.

Nous enchainons les baignades, séance de surf, jeu de raquettes de plage et les inconditionnels châteaux de sable. Gaspard une fois de plus, nous épate par son agilité. 30 minutes seulement après les premiers essais, le voici déjà debout sur son surf alors que Norman parvient non sans mal, à se mettre à genou (les vidéos bientôt sur notre chaine Vimeo) !

Nous terminons nos après-midi en s’amusant à regarder à l’extrémité nord de la plage, le ballet des chameaux qui ballotent les touristes en quête d’un coucher de soleil exotique. Pour nous, le ciel rouge au-dessus de la mer turquoise à perte de vue nous suffit. Et quand le spectacle est  agrémenté d’une bière pour Norman et d’un cidre pour Stéph, c’est tout simplement le pied!

Pour les autres activités, on repassera car les sorties en bateau pour découvrir la  spectaculaire côte des Kimberley, la péninsule Dampier jusqu’au Cape Leveque, sont hors de prix. Malheureusement même la visite de la ferme perlière de la région se révélera inabordable pour nous (>AU$80/adulte). Et coup du sort, même le coefficient des marées ne sera pas assez élevé au moment de notre visite pour pouvoir découvrir les fameuses empreintes de dinosaures laissées il y a plus de 130 millions d’années sur les récifs rocheux (photos internet).

Mais c’est pas grave parce qu’on a adoré notre séjour à Broome où  la farniente était de mise…un sentiment de vacances des plus merveilleux à l’instar de cette image du Staircase to the Moon.

Découvrez aussi l’ensemble de notre portfolio photos prises lors de notre étape sur Broome.

Print Friendly

2 Réponses