Une Journée de Route 

Mardi 28 Avril, 6h00 – Le réveil sonne. Une grosse journée de route nous attend. Nous avons en effet décidé de rallier Geelong à l’ouest de Melbourne sur la Great Ocean Road à Sydney en une journée seulement. Sur la carte, les 2 villes ne paraissent pas si loin, mais la réalité en est tout autre puisque 1’000 kilomètres les séparent. Durant 12 heures, nous nous relaieront derrière le volant. On en profite pour faire 2 grosses sessions de 3 heures d’école pour avancer sur les évaluations du CNED. Nous n’avons pas lâché le morceau (bien que ce n’était pas l’envie qui nous manquait – parents comme enfants) et sommes assez fiers d’être dans les clous question timing. Les enfants travaillent super bien, on enchaine les interrogations et le temps passe finalement assez vite. Nous arrivons de nuit au camping que nous avons repéré, car il nous est impossible de nous garer en ville à Sydney. L’endroit est basique mais abordable et nous offre un accès dans la city en 30 minutes par le métro. Que demande le peuple. On réserve donc pour 3 nuits mais nous y resterons finalement 6!

Programme du jour : Ecole, Réparations, Lessives

Mercredi 29 Avril. La route de la veille nous a bien cassé et nous décidons de consacrer cette journée au repos, puis à l’école et aux réparations. Malgré de multiples tentatives sur Melbourne, le frigo ne fonctionne toujours pas lorsqu’il est alimenté au gaz et cela devient vraiment problématique car dès que nous sommes en dehors d’un camping (ce que nous privilégions en Australie par souci d’économies), les lieux de bivouacs gratuits ne nous permettent pas de nous brancher à une borne électrique. Norman décide donc de tenter le tout pour le tout et démonte, ramone la cheminée, nettoie le bruleur…..Il lui manque plus que la salopette pour prétendre être devenu un vrai bricoleur …qui l’eu cru !!!:) Verdict le lendemain matin.

Première journée à la découverte de Sydney

Jeudi 30 Avril, 7h30 : Il est temps de se préparer pour partir à la découverte de Sydney. Encore au lit pour quelques minutes, j’entends Norman s’écrier « Wouais! ça a marché » Alleluïa le frigo remarche. C’est vraiment une super nouvelle car l’installation d’un nouveau frigo avant d’amorcer notre périple dans le bush australien, nous aurait coûté la bagatelle de AUS$3’000 (2’100€) ! Pas vraiment prévu au budget ! On se prépare rapidos et nous voici en route vers la City. Après 10 minutes de marche et 30 minutes de métro nous y sommes ! Nous décidons de reporter la traversée du célèbre Sydney Harbour Bridge au lendemain car la pluie nous poursuit … décidément! La ville est un savant mélange de bâtiments anciens et de buildings. On s’enfonce dans les petites ruelles de The Rocks, le plus ancien quartier de Sydney, là où les colons britanniques débarquèrent au XVIIIème. Le quartier est très agréable et animé avec ses bâtiments de briques, ses terrasse de cafés-restaurants.

kump-australie-sydney-quartier-the-rocks-10_wtmk.jpg

On flâne et décidons de faire un stop au Musée The Rocks Discovery Museum où nous avons découvert toute l’histoire de ce quartier des Rocks.

The Rocks est le plus ancien quartier de Sydney, situé sur le côté ouest, non loin du Circular Quay, lieu où la ville fut officiellement fondée par le capitaine Arthur Philipp en 1788. Les premiers bâtiments construits à cette époque étaient en grès d’où le nom de ce quartier. À l’origine, The Rocks était fréquenté par les marins et les prostituées, puis à la fin des années 1800, par des gangs. Plusieurs projets de reconstruction ont été entrepris, stoppés par les deux guerres mondiales. Sous la pression des habitants du quartier, des bâtiments anciens ont pu être conservés et restaurés. The Rocks est maintenant un lieu touristique, connu pour son marché qui est ouvert toutes les fins de semaine et pour ses pubs et magasins de souvenirs.

Après cette petite pause culturelle et historique, nous continuons nos déambulations dans le centre de Sydney. Au détour d’une rue, nous sourions en apercevant un stand ambulant vendant des bouchées vapeurs asiatiques et dont le slogan n’est autre que « Start living your dreams » !!!

kump-australie-sydney-11_wtmk.jpg

En cet après-midi, nous sommes tenus de remplir une mission de la plus haute importance à savoir trouver une nouvelle casquette à Gaspard car il a perdu la sienne. Cette mission est loin d’être simple car  Gaspard s’est mis en tête de trouver une casquette SWAG – cool / branchée en d’autres termes. Nous enchainerons donc les boutiques Quick Silver, Billabong, Oakley, Roxy et enfin Rip Curl, où nous trouverons The Casquette – même si elle n’est pas franchement aux goûts de Steph – en solde à AUS$22 et de couleur plutôt neutre, nous concèderons à l’achat.

kump-australie-sydney-19_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-20_wtmk.jpg

Faustine en profite pour faire des essais de maillot bain chez Billabong ayant séduit une vendeuse française avec sa bouille de canaille. Super fière de s’exhiber avec un nouveau maillot, elle aura bien évidemment tenté de nous faire craquer avec son « S’il te plaît Maman, il est trop beau! On peut l’acheter ?». Mais rien n’y fera, on tiendra bon et ressortirons sans achat:).

En sortant de notre séance shopping, nous nous arrêtons en pleine rue pour admirer un jeune jouant des percussions sur des seaux en plastique. Un art qu’il maitrise à la perfection !

Nous continuons notre balade en ville et découvrons des « passages »  réhabilités et dont l’esthétique d’antan fut conservée. La galerie The Strand nous a vraiment séduit avec ses boutiques d’une autre époque : chapelier, marchand d’épices et son cireur de chaussures.

kump-australie-sydney-the-strand-gallerie-2_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-the-strand-gallerie-4_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-the-strand-gallerie-3_wtmk.jpg

Une fois l’étape shopping terminée, nous continuons à flâner dans les rues de Sydney avec grand plaisir et découvrons tout au long de nos pérégrinations, d’imposants monuments comme le Hyde Park Barracks Museum, le Sydney Hospital ou encore la superbe Cathédrale Sainte Marie où nous resterons un moment pour y admirer son architecture, son toit en bois et ses vitraux. Nous y avons également fait le tour de l’allée principale puisque les enfants étaient désireux de comprendre le chemin de croix de Jésus, à partir des toiles suspendues aux piliers.

kump-australie-sydney-sainte-marie-cathedrale-19_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-sainte-marie-cathedrale-13_wtmk.jpg

Quelques jours seulement après les évènements dramatiques au Népal, nous y allumons un cierge en pensant à toutes ces familles meurtries. Ce terrible séisme nous affecte doublement car il remet en question une partie de notre itinéraire. Pour aller découvrir ce pays dont les récits de voyageurs étaient dithyrambiques, nous étions prêts à tout, tant son pouvoir d’attraction était fort. Payer une fortune pour traverser la Birmanie en convoi, conduire sur les routes indiennes réputées dangereuses ou encore supporter les foules indiennes à chaque bivouac, rien n’aurait pu nous arrêter … sauf une catastrophe naturelle… Sans le Népal, nous doutons et réfléchissons à la suite de notre parcours.

kump-australie-sydney-sainte-marie-cathedrale-1_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-sainte-marie-cathedrale-9_wtmk.jpg

De belles rencontres

Vendredi 1er Mai – Il pleut des cordes encore ce matin. On décide donc de rester au camping en attendant une accalmie et nous en profitons pour aller faire le plein de courses en vue de notre départ imminent pour le Red Center, en direction d’Ayers Rock / Uluru. Norman et Gaspard, une fois arrivés dans la galerie commerciale, en profitent pour aller au coiffeur..pas sûr que ce soit une bonne idée. Gaspard se plaint depuis plusieurs jours que ses cheveux sont trop longs et qu’il est donc constamment contraint de balayer ses cheveux d’un coup de tête sur le côté façon Justin Bieber. On demande donc à la coiffeuse si elle a un catalogue de coiffures pour homme afin de choisir son nouveau look qui devra être bien entendu être là encore SWAG :) Le choix est fait, nous montrons à la coiffeuse la photo du mannequin et une fois les instructions, Steph part confiante faire les courses au supermarché. Quelle ne fut pas sa surprise quand 15 minutes plus tard seulement, Gaspard et Norman nous rejoignent avec une coupe totalement bâclée et qui ne ressemblait en rien à la coiffure sélectionnée. Gaspard avait les cheveux hirsutes et bourrés de cire ! Bref, passons ça c’est fait, ça repoussera. On en est pas à la première coupe de cheveux ratée depuis notre départ en voyage :)

kump-australie-sydney-coiffeur-gaspard-2_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-coiffeur-1_wtmk.jpg

Les courses faites, on rentre au camping et passons le reste de la journée à faire l’école, un peu de rangement et de préparation des étapes de notre prochain road trip.

Cette journée ne s’annonçait pas des plus folichonnes et pourtant – magie du voyage oblige, nous avons le plaisir de faire la connaissance d’une famille québécoise puis entamerons une longue discussion avec Rob, Amie et Cassie, grâce à Faustine. Ayant repérée une éventuelle copine sur l’emplacement mitoyen, Faustine comme à son habitude ne cherchera pas bien longtemps un moyen d’attirer son attention. Munie d’une tranche de pain de mie qu’elle aura chipé dans le camping-car, Faustine parvient à faire venir tout autour d’elle des perroquets multicolores. Malgré la grande différence d’âge, Cassie- 11 ans- se rapproche et les filles passent tout un moment ensemble à jouer avec les perroquets puis finissent dans l’immense camping-car de la famille à regarder un film. Faustine est aux anges.

kump-australie-sydney-faustine-perroquet-1_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-faustine-cathie_wtmk.jpg

Voyager avec des enfants est un formidable moyen de nouer des contacts. C’est donc grâce à notre grande voyageuse que nous aurons le plaisir de discuter pendant près de 2 heures avec Rob et Amie, une famille americano-australienne, partie sur les routes australiennes pendant un an. Leurs nombreux conseils s’avèrent précieux pour préparer notre road-trip dans l’outback australien et notre itinéraire s’affinent grâce aux étapes qu’ils nous recommandent. Encore un grand merci à Rob, Amie & Cassie, nous espérons vous revoir en Europe.

kump-australie-sydney-rob-amie-cathy_wtmk.jpg

Retrouvailles avec Sophia à Bondi Beach 

Cette journée s’annonce particulière pour la simple et bonne raison que nous allons revoir Sophia, une amie d’école de commerce, partie s’expatrier en Australie il y a 9 ans. Le rendez-vous est donné à Bondi Beach, prononcé « Bondaï Beach ». C’est en effet, dans ce lieu iconique et hupé de Sydney que Sophia y vit avec son mari depuis maintenant plusieurs années.

20140705_165209_Richtone(HDR).jpg

Le temps n’est pas encore exceptionnel mais peu importe, nous comptons bien profiter de notre journée. Notre camping se situant à l’opposé de Bondi Beach, nous roulons pendant quasi 2 heures dans les bouchons de cette immense ville, alors que notre GPS nous indiquait que nous y serions en seulement 45 minutes. Nous y sommes ! Nous voilà à Bondi Beach : les surfeurs sont de sortie malgré un temps pourri. C’est absolument dingue de savoir qu’on est à la plage à seulement quelques minutes du centre de Sydney. Quel cadre de vie incroyable. Sophia est là. 3 ou 4 ans déjà que nous ne nous sommes pas revus. Elle n’a pas changé : toujours le même sourire, des yeux pétillants et un entrain communicatif. Elle rentre tout juste d’un périple au Liban et en Iran, où elle est allée avec son mari, photographe, réaliser une série TV et un shooting photo autour de la gastronomie locale. Rob, son mari, est toujours à l’étranger, nous ne ferons donc pas sa connaissance cette fois-ci.

Alors bien évidemment, installés autour d’une bonne pizza italienne, on parle voyages et le temps d’un après-midi, résumons tour à tour en mode express, nos vies durant ces quatre dernières années.

kump-australie-sydney-bondi-beach-sophia-6_wtmk.jpg

Faustine, égale à la même s’en est allée voir le Pizzaïolo qui officie dans une cuisine ouverte sur le restaurant. Ni une ni deux, il lui donne un bout de pâte et notre Tinou se retrouve à faire sa propre pizza, avec le sourire jusqu’au aux oreilles, cela va de soit !

kump-australie-sydney-bondi-beach-sophia-3_wtmk.jpg

20 minutes plus tard, elle revient à table avec sa pizza spéciale en forme de tête de Mickey!! Heureuse bien sûr :)

kump-australie-sydney-bondi-beach-sophia-5_wtmk.jpg

La fin d’après-midi se poursuit par une belle balade le long de la plage de Bondi Beach. Nous admirons les surfeurs et aurions vraiment adoré y prendre nos premiers cours de surf mais le temps ne nous motive pas à mettre un pied à l’eau. En chemin, nous découvrons l’incroyable piscine d’eau de mer de Bondi Iceberg, contre laquelle les vagues de l’océan pacifique viennent s’éclater. C’est avec regret que nous quittons ce lieu mythique. Nous aurions aimé nous installer sur la plage toute une journée pour admirer les surfeurs en pleine action. Mais le temps en avait décidé autrement. 6 jours sur Sydney, 6 jours de pluie. Il faudra revenir !!!:)

kump-australie-sydney-bondi-beach-sophia-10_wtmk.jpg

La nuit est malheureusement déjà là et nous devons quitter Bondi Beach pour rejoindre notre camping. La journée est vraiment passée trop vite. Nous aurions aimé rester un peu plus longtemps sur Sydney pour avoir le temps de profiter un peu plus de Sophia, mais l’appel du Bush est trop fort et le temps sur Sydney nous pousse à partir. Comme pour sceller ces retrouvailles, Sophia nous a fait cadeau de son « Bébé », un magnifique ouvrage car elle a avec son mari, créé de toute pièce. Ce livre « Colours of Maroc » est une véritable invitation au voyage et à la découverte gastronomique de ce pays dans lequel elle partage entre autre des recettes familiales … je ne peux que vous le recommander ! Encore un grand merci à toi Sophia. En espérant te revoir bientôt soit en Europe soit à nouveau en Australie….Qui sait, il y a tellement de choses à voir ici que 3 mois et demi c’est bien trop court !!!! xxxx mates:)

IMG_7212

Une fin de visite en apothéose : le Harbour Bridge & l’Opéra de Sydney

Dernière journée sur Sydney avant le grand départ dans le Red Center. Peu importe le temps, nous quittons dès 8h le camping car le programme s’annonce chargé aujourd’hui :

– Traverser à pieds le Harbour Bridge

– Marcher aux pieds de l’Opéra

– Se promener dans le Botanic Garden

– Découvrir les expos du Sydney Musee Art contemporain

– Visiter  le Sydney Art Gallery of New South Walles

Le Harbour Bridge

Construit dans les années 1920 mais inauguré seulement en 1932, le Harbour Bridge est un imposant pont métallique surnommé  affectueusement par les locaux « le cintre ». Ses dimensions sont impressionnantes : 134m de haut, 502m de long, 49m de large et 53’000  tonnes. Reliant le CBD à North Sydney en l’un des points les plus étroits de la baie, ce fut à sa construction le plus large pont de grande portée du monde. Il demeure encore aujourd’hui un des plus grands du genre.

kump-australie-sydney-harbour-bridge-7_wtmk.jpg

Aller à Sydney sans le fouler, c’est un peu comme aller à Paris sans visiter la Tour Eiffel. Nous ne raterons donc pas cette occasion et prenons un plaisir non dissimulé à le traverser à pieds pendant 2 kilomètres. La vue sur Sydney et tout particulièrement sur l’Opéra et le quartier de The Rocks y est magnifique. Impossible d’avoir les mêmes points de vue en voiture ou en train.

kump-australie-sydney-harbour-bridge-5_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-harbour-bridge-2_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-harbour-bridge-4_wtmk.jpg

Compte tenu des tarifs pratiqués, nous ne grimperons ni jusqu’au Pylon Lookout museum ni jusqu’au Bridge Climb (adulte AU$198-298 / enfant AU$138-198). Equipé d’un casque, d’un harnais et d’une combinaison , il est possible d’atteindre le sommet du pont…sans votre appareil photo car les photos y sont prises uniquement par un photographe pour vous les vendre une fortune en sortant!

kump-australie-sydney-harbour-bridge-9_wtmk.jpg

Le Musée d’Art Contemporain de Sydney

En redescendant le quartier The Rocks, nous nous arrêterons au Musee d’Art Contemporain, grand centre d’intérêt de Steph qui a force de visites et de lectures, a réussi à y intéresser les enfants. Nous ne visitons que les expos gratuites par soucis d’économies (AU$50 pour la famille pour les autres expos). L’expo des luminaires était très intéressante. Une autre oeuvre nous a également beaucoup plu et nous sommes restés plusieurs minutes à regarder et tenter de comprendre comment son mécanisme fonctionnait.

kump-australie-sydney-musée-art-contemporain-1_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-musée-art-contemporain-9_wtmk.jpg

En remontant Circular Quay qui sépare le Harbour Bridge et l’Opéra de Sydney, intrigué par un son particulier, nous nous approchons et découvrons un aborigène en train de jouer du Didgeridoo. Ce son est totalement hypnotique et espérons avoir l’occasion vers Darwin de mieux comprendre l’histoire, les arts et la culture des aborigènes.

Dans un autre registre, nous sommes aussi restés un moment à regarder un groupe de jeune danseurs de hip-hop qui virevoltait avec leurs cordes à sauter. Ce type de danse doit avoir un nom spécifique qui m’échappe à l’heure où je rédige cet article:)

L’Opéra de Sydney

Cette petite pause culturelle terminée, nous nous dirigeons vers l’un des lieux les plus iconiques de Sydney, son Opéra qui évoque les voiles d’un navire hauturier.

kump-australie-sydney-opera-1_wtmk.jpg

Construit par l’architecte danois Jørn Utzon et classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco, l’Opéra de Sydney surplombe le Circular Quay. Nous ne le photographierons sous toutes les coutures, notamment les graphismes de son toit. Son imposante charpente en béton, vieillissante, trahit toutefois son âge de 42 ans. Malheureusement fermé, nous ne pourrons visiter l’intérieur.

kump-australie-sydney-opera-4_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-opera-5_wtmk.jpg

Le Botanic Garden

Nous continuons donc notre découverte de la ville en allant nous balader dans le magnifique Botanic Garden de Sydney qui jouxte l’Opéra. C’est une magnifique bulle de verdure dans laquelle nous avons découvert de splendides plantes et des oiseaux très particuliers dont le nom nous est toujours inconnu.

kump-australie-sydney-jardin-botanique-1_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-jardin-botanique-2_wtmk.jpg

kump-australie-sydney-jardin-botanique-5_wtmk.jpg

Au bout du jardin botanique, nous atteindrons le Art Gallery of New South Wales où nous jetterons un rapide coup d’oeil. Mais trop fatigués, nous ne sommes pas réceptifs aux oeuvres présentées et décidons de rentrer au camping après une journée super remplie.

Nous n’aurons par contre, pas eu le loisir d’aller à la découverte des îles de la baie de Sydney (Cockatoo Island www.cockatooisland.gov.au, Goat island www.nationalparks.nsw.gov.au, Fort Denison ou Shark island)  à cause du mauvais temps.

kump-australie-sydney-112_wtmk.jpg

Pour conclure ce long récit, Sydney fut incontestablement une de nos plus belles étapes de notre Tour du Monde. Nous avons été totalement séduit par ce que la ville a à offrir : une cité cosmopolite, un cadre idyllique entre montagnes et plages, un capital historique bien entretenu et riche et surtout un état d’esprit décontracté. Sydney offre également un large panel d’activités culturelles et favorise le développement des bars, terrasses et restaurants afin de revenir dans la course face à sa grande rivale, Melbourne.

2 bémols tout de même: son éloignement géographique par rapport à l’Europe….et là nous ne sommes pas encore prêts à franchir ce cap…amis et famille seraient alors bien trop loin de nous! Et puis c’est sans compter la taille des araignées (15cm de large en moyenne!) qui classe Sydney dans la catégorie des villes hors jeu pour Steph. Vraiment dommage car on a pour autant vraiment adoré!!!

Retrouvez toutes les photos de notre séjour à Sydney ici

Astuces à connaître pour faire des économies lors de vos visites sur Sydney :

-Les amateurs d’histoire devront se procurer le Tickets Through Time (www.hht.net.au/visiting/ticket_through_time ) qui donne accès à 11 demeures ouvertes au public par le Historic Houses Trust (HHT) Ce pass est valable 3 mois et est proposé au tarif plein/réduit et enfant/famille AU$30/15/60.

– Pour celles et ceux qui souhaitent faire le Sydney Tower Eye, le Skywalk, SEA Life Sydney Aquarium, Wild Life Sydney Zoo et Madame Tussaud à Darling Harbour, faites l’acquisition du Ultimate Sydney Pass (Adulte/Enfant AU$95/70).

– Autre pass combo qui permet d’entrer au Sydney Tower Eye, au Manly SEA Life Sanctuarym, au SEA Life Sydney Acquarium et au Wild Life Sydney Zoo, optez alors pour le Pass 4 Attractions Combo Pass (Adulte/Enfant/Famille AU$67,50/49,50/216)

N’hésitez pas à vous rendre également au i-visitor centre où vous remettra une carte sur laquelle est mentionnée les activités gratuites à faire sur Sydney

kump-australie-sydney-142_wtmk.jpg

Print Friendly