La Nouvelle-Zélande est un pays absolument magnifique qui offre non seulement de splendides paysages mais également la possibilité de faire des rencontres incroyables avec la faune locale dans leur milieu naturel. Mais voir gratuitement des otaries, lions de mer, pingouins à tête jaune, albatros royal ou encore pingouins bleus n’est pas chose aisée et ne comptez pas sur les i-Site pour vous indiquer les lieux où vous pouvez les voir sans recourir aux services (payants) d’un tour operator qui vous demandera parfois comme dans la Péninsule d’Otago, plus de NZ$100 pour apercevoir des manchots. Parce que voyager en Nouvelle-Zélande en famille et en camping-car c’est fantastique mais très onéreux, nous avons décidé de partager avec vous tous nos bons plans pour observer librement  et gratuitement ces animaux fascinants.

kump-nouvelle-zelande-katiki-point-phare-otarie-lion-mer-pingouin-tete-jaune-oiseaux-37_wtmk.jpg

Où voir gratuitement des otaries, des lions de mer et parfois des éléphants de mer en Nouvelle-Zélande?

Pas besoin de faire une balade en bateau qui vous coutera une fortune pour voir de très près des colonies entières d’otaries et lions de mer. Tout au long de notre voyage en Nouvelle-Zélande, nous avons eu plusieurs fois l’occasion de contempler ces mammifères marins. Voici donc la liste (non-exhaustive) des lieux où vous pouvez observer librement et gratuitement des otaries et des lions de mer

Ile Nord:

  • A  100km à l’est de Wellington, au Cape Palliser : 2 spots de chaque côté du phare. Vous pourrez coupler cette balade au Cape Palliser avec la visite de la Putangirua Pinnacles Scenic Reserve. Un petit tour de 3-4heures fort sympathique. Pour plus d’infos sur cette rando, c’est .
  • A 44km à l’est de Wellington, à Turakirae Head : une petite marche de 2,6km aller-retour le long des côtes vous permettra de rejoindre la colonie. Pour en savoir plus, lisez cet article .
  • Egalement à l’est de Wellington, Sinclair Head où une colonie d’otarie vit à l’année. Comme précédemment une belle marche de 3,7km aller-retour permet d’atteindre les 4 lieux de vie de cette colonie d’otarie. Pour plus d’information, c’est par ici.

Ile Sud :

  • Abel Tasman National Parc, près de la hut de Whariwharangi : cette fois-ci pour voir gratuitement des otaries dans le cadre magnifique du parc national d’Abel Tasman, il vous faudra faire preuve de courage et de ténacité tout au long du trek facile de 7-8h ! Si ca vous tente, toutes les infos sont .
  • South West Coast, entre Wesport et Pancakes Rock, au Cape Foulwind à Tauranga Bay : autre lieu pour voir des otaries après une petite marche facile de 20min dont le détail vous est donné ici.
  • South West Coast, en face du Fox Glacier au Gillespies Point qui donne accès après une marche rapide à la plage de Galway Beach où la colonie d’otarie réside. Toutes les infos sur cette marche sont ici.
  • Aux Catlins, à Waipapa Point et au Nugget Point : dans cette région des Catlins, vous serez dans le paradis des mammifères marins de Nouvelle-Zélande et vous ne saurez pas où donner de la tête entre les otaries, les dauphins, les pingouins, les lions de mer, les oiseaux ou encore les éléphants de mer. Ce sera un festival et pour tout savoir c’est là.
  • Au nord de Dunedin, à Moeraki Boulders, au Katiki Point près du phare : cet endroit sauvage balayé par le vent, vous offrira un point de vue extraordinaire pour y voir des otaries, lion de mer et pingouins à tête jaune. C’est tout simplement splendide. N’allez pas jusqu’au phare mais prenez le chemin situé sur la gauche avant le phare. Ce chemin d’accès est fermé par une barrière équipée d’un escalier que vous êtes invités à franchir, puis vous prendrez à nouveau à gauche le chemin de terre et le descendrez tout droit jusqu’à la barrière fermée et continuerez sur votre droite pour atteindre la pointe de Katiki Point. Après la plage aux pingouins (cf.ci-dessous pour plus d’infos), continuez sur le chemin de terre et après quelques centaines de mètres, vous serez accueillis par des lions de mer et des otaries. Un lieu fantastique que nous vous recommandons vivement. Plus d’infos, cliquez .
  • Péninsule d’Otago, sur les plages de Sandfly Bay et Allans Beach : si vous êtes dans la péninsule d’Otago, vous vous rendrez compte très rapidement que de nombreuses plages vers la pointe du Harrington Point sont fermées au public car elles ont été transformées en réserve naturelle accessible uniquement par l’intermédiaire d’agence ou d’organisation. Du coup, pour y aller, il faudra ouvrir votre porte-monnaie puisque certains tours vous couteront plus de NZ$100/pers. N’ayant pas les moyens de payer une telle somme, nous avons donc chercher où nous pouvions voir des otaries. Et nous avons trouvé notre bonheur en nous rendant librement sur les plages de Allans Beach et sur les plages de Sandfly Bay. Vous n’y verrez pas de colonie entière mais « seulement » quelques individus en train de se prélasser.
  • Kaikoura à Ohau Waterfall et Oahu Point : une colonie d’otaries vous attendra au bout de la balade (10 minutes) à Oahu Waterfall walk. Une expérience extraordinaire tant par le cadre insolite – une cascade au milieu de la jungle animée par des bébés otaries entre le mois de janvier à mai- que par la proximité avec laquelle vous aurez la chance de les voir (sans toutefois ne jamais les toucher, importuner ou leur donner à manger). Autre lieu magique celui de Oahu Point (à 27km au nord de Kaikoura), où les otaries sont regroupées en colonie de plus d’une centaine d’individus. Fabuleux!

Conseils de Sécurité N’oubliez pas : ne vous approchez pas à moins de 5 mètres de ces animaux sauvages qui n’apprécieront pas du tout d’être importunés durant leur bain de soleil et n’hésiteront pas dans ce cas à véritablement vous chargez en montrant leurs dents bien aiguisées. Ne touchez pas les bébés otaries même s’ils se montrent très curieux en vous approchant. Ne leur donner pas a manger. Ne les tracker pas au risque de les effrayer.

Bonus : Entre Janvier et Mai, si vous allez voir des otaries à cette période, vous aurez certainement la chance de pouvoir voir des bébés otaries!

kump-nouvelle-zelande-katiki-point-phare-otarie-lion-mer-pingouin-tete-jaune-oiseaux-67_wtmk.jpg

Où voir gratuitement des pingouins à tête jaune ou pingouins à oeil à jaune en Nouvelle-Zélande?

Les pingouins à tête jaune (ou également appelé manchot ou pingouin à oeil jaune) est une espèce endémique à l’ile sud de la Nouvelle-Zélande. Il a particularité de chanter ce qui n’est pas le cas des autres espèces qui émettent des cris moins forts et moins musicaux. Nous avons eu la chance d’assister à la chorale de 3 pingouins et c’était merveilleux…

Ses caractéristiques physiques: Vous reconnaitrez très facilement le pingouin à oeil jaune / pingouin à tête jaune car il a les yeux jaunes et sa tête est parcourue par une bande de plumes jaunes sur le haut de son crâne. Son dos est noir et son ventre est blanc avec une partie gris ardoise. Il mesure entre 65 et 78cm, pèse entre 3,7 et 8,5kg. Leur population est estimée entre 4’000 et 7’000 couples. Mais durant ces 40 dernières années, leur nombre a dramatiquement diminué de 40%. L’espèce est donc définitivement menacée par leurs prédateurs naturels (otaries, barracudas) ainsi que par l’introduction d’animaux prédateurs (oiseaux weka, chien, chats, furets et hermines). La destruction sur les côtes, de la végétation leur servant d’abris et de lieu de nidification joue également un rôle non-négligeable dans la disparition progressive de cette espèce. Donc rencontrez le pingouin à oeil jaune / pingouin à tête jaune est un privilège au regard de son caractère exceptionnel. Voici donc une liste (non-exhaustive) de lieux où vous pourrez  les admirer discrètement (pour ne pas les importuner). Cette espèce est visible uniquement sur l’ile sud de la Nouvelle-Zélande:

  • South west coast, Monro Beach : vous aurez peut être également la chance de voir sur Monro Beach non seulement le pingouin à tête jaune mais potentiellement le très rare Crested Penguin
  • Oamaru, Cape Wanbrow : toutes les infos sont ici.
  • Aux Catlins, au Nugget Point : comme nous vous l’indiquions précédemment, les Catlins sont un endroit magnifique pour y observer dans un paysage très préservé de nombreux animaux marins dont les pingouins que vous pourrez apercevoir. Pour tout savoir, c’est là.
  • Au nord de Dunedin, à Moeraki Boulders, au Katiki Point près du phare : comme expliqué précédemment dans le paragraphe sur les otaries, cet endroit sauvage vous offrira un point de vue extraordinaire pour y voir non seulement des pingouins à tête jaune mais également des otaries et lion de mer. Arrivé sur place, n’allez pas jusqu’au phare mais prenez la chemin situé sur la gauche avant le phare. Ce chemin d’accès est fermé par une barrière équipée d’un escalier que vous êtes invités à franchir, puis vous prendrez à nouveau à gauche le chemin de terre et le descendrez tout droit jusqu’à la barrière fermée et continuerez sur votre droite pour atteindre la pointe de Katiki Point. En contrebas de la falaise, à quelques mètres de vous, vous pourrez voir en fin d’après-midi avant le coucher du soleil (en mars- avril, à l’automne entre 15h30 et 18h00) une dizaine de pingouins à tête jaune rentrer. Une fois sortie de l’eau, certains individus sont partis se promener sur le chemin côtier où nous les avons vus et chantés à moins de 2m de nous. Fantastique. Puis un peu plus loin si vous continuez, vous pourrez y voir des lions de mer et des otaries (cf. paragraphe sur les otaries). Un lieu fantastique que nous vous recommandons vivement. Plus d’infos, cliquez .

Pingouins bleu

Où voir gratuitement des pingouins bleus ou manchot pygmée (en maori, Korora) en Nouvelle-Zélande?

Le Manchot pygmée ou pingouin bleu est la plus petite espèce de manchots au monde, qui possède un plumage bleu indigo ou argenté très caractéristique, au niveau de la tête, du dos, de la queue et des ailes, lui valant le surnom de petit manchot bleu. Les manchots pygmées vivent autour du littoral de la Nouvelle-Zélande mais également au sud de la Tasmanie et de l’Australie. Ils mesurent entre 345 et 425 mm et son poids avoisine les 1kg. Contrairement aux pingouins à tête jaune / pingouin à oeil jaune, iIs vivent dans de grandes colonies toute l’année. Le manchot pygmée préfère les plages de sable et rocheuses. Ils se nourrissent de petits poissons, de calmars, et de krill pour lesquels ils voyagent et plongent la majorité de leur temps. Ils peuvent passer plus de 3 mois en mer pour pouvoir manger. Ils sont menacés par la pollution si leur colonie est dans une zone ayant une forte activité humaine. Ne pouvant pas voler, les attaques de chiens domestiques sans laisse causent aussi de graves dommages aux manchots tentant de vivre près des populations humaines.

Si vous voulez donc aller voir et observer gratuitement ces adorables créatures, voici les lieux où vous devez aller:

  • Oamaru à une heure au nord de Dunedin: ici pas besoin de réserver un tour guidé où vous serez parqué dans des gradins. Allez tout simplement à l’air de jeux pour adultes (ce n’est pas une erreur, j’ai bien dit pour adultes), éclatez-vous là-bas en attendant le coucher du soleil et une fois la pénombre arrivée, regardez discrètement au bord du parking pour les observer. Ils sont particulièrement peureux donc si vous faites du bruit ou si vous bougez, ils ne se montreront pas. Pour savoir où les voir plus précisément une fois sur place, cherchez un regroupement de personnes assis par terre dans le silence et vous saurez où aller!
  • La péninsule d’Otago, si vous êtes vers Dunedin, il est quasi impossible de voir gratuitement des pingouins bleus car toute la pointe de la péninsule est transformée en réserve et n’est donc accessible que via des associations / agences qui supervisent et encadrent les tours à la découverte des pingouins bleus. Tous ces tours sont relativement chers sauf celui du Royal Albatross Center qui propose de les voir sur la plage de Pilot Beach pour un prix modéré (tout est relatif mais par rapport aux autres tours, c’est le moins cher) de  NZ$25/ adulte  et NZ$10/enfant ou NZ$60 le Family Pass.

Le Pingouin bleu est plus difficile à voir en Nouvelle-Zélande que son congénère jaune.

Southern_royal_albatross_-_Albatros_royal_(Diomedea_epomophora)_2

Où voir gratuitement l’albatros royal en Nouvelle-Zélande? 

L’albatros royal est un oiseau absolument majestueux. D’une envergure moyenne de 3m50, l’albatros royal est le plus grand oiseau de mer. Son poids peut atteindre les 9kg. Il est extrêmement difficile à voir car non seulement, c’est une espèce endémique à la Nouvelle-Zélande mais en plus il passe le plus clair de son temps en haute mer. Grand voyageur, vous pourrez l’observer au large des côtes australiennes et parfois jusqu’au Chili. Toutefois, vous aurez plus de chance de le voir voler dans l’ile sud de la Nouvelle-Zélande.

Voici donc les deux endroits où vous avez le plus de chance de les voir :

  • Péninsule d’Otago – Taiaroa Head : l’endroit est réputé pour accueillir toute une colonie d’albatros royal qui y a élu domicile pour nidifier. Toutefois, vous ne pourrez voir cet habitat qu’en passant par le guichet du Royal Albatross Center (1260 Harrington Point Road) qui vous demandera NZ$50/adult, NZ$20/enfant ou NZ$110 le Family Pass  pour 1h30  de tour guidé. Cependant, vous pourrez apercevoir en plein vol des albatros depuis le parking du Royal Albatross Center. Pour maximiser vos chances, allez-y en fin de journée, car les vents sont plus forts donc plus propices à un retour au bercail. Et si vous n’en voyez pas, la vue sur le phare et le paysage autour valent tout de même le déplacement (et vous pourrez pour sûr voir des otaries et des lions de mer). Autre astuce, vous pourrez visiter librement l’exposition du Royal Albatros Center car elle est gratuite. Ne soyez pas coupé dans votre élan par le guichet devant lequel vous devrez passer. Cette exposition est vraiment très intéressante et permet d’y apprendre énormément de choses non seulement sur l’albatros royal mais également sur les animaux marins de la région (oiseaux marins, otaries, lion de mer,…)
  • Au large de Kaikoura ou depuis le Oahu Point : second lieu de prédilection pour voir l’albatros royal. Si vous faites une croisière depuis Kaikoura pour aller voir les baleines (whale watching), sachez que vous aurez de grandes chances de faire un doublé gagnant en observant baleines et albatros royal lors de cette sortie en mer. Si vous allez au Oahu Point, allez-y également en fin de journée quand les vents sont les plus forts.

baleine- cachalot

Où voir la baleine (cachalot) en Nouvelle-Zélande? 

Alors contrairement aux autres catégories de cet article, vous serez contraints de passer par un opérateur pour avoir la chance de contempler des baleines. Kaikoura est la Capitale mondiale pour l’observation des baleines. Environ 80% des espèces de baleines et de dauphins du monde passent près de ses côtes lors de leur migration. L’espèce la plus couramment observée est le « sperm whale » autrement dit le cachalot qui une fois adulte peut atteindre les 15-20m de long et pesé entre 40 et 60 tonnes ! Le cachalot est capable de rester sous l’eau pendant 2 heures à une profondeur de 3 000 mètres, ce qui lui vaut d’être le meilleur plongeur parmi tous les mammifères marins.Il est également possible de voir au large de Kaikoura d’autres mammifères marins tels que la baleine bleue, le rorqual commun ou boréal, la baleine à bosse, le rorqual à museau pointu, le globicéphale, l’orque, la baleine franche australe, les grands dauphins et dauphins communs, le dauphins dusky, le dauphin d’Hector, le dauphin aptère austral, les éléphants de mer et les phoques léopards. C’est aussi à Kaikoura que l’on trouve 75% des espèces d’oiseaux marins pélagiques existant dans le monde entier. Parmi ces espèces, on trouve l’albatros royal, l’albatros hurleur, les pétrels, les puffins, les prions, les fulmars, les fous, les sternes et les hérons. Concernant l’opérateur, si vous voulez voir des baleines depuis un bateau, vous n’aurez pas le choix, Whale Watch ayant le monopole de cette activité depuis des années sur Kaikoura. Sinon, il vous faudra opter pour les airs, en avion ou hélicoptère, mais là les prix s’envolent. Une telle sortie en mer est bien entendu onéreuse. Sachez toutefois que l’opérateur Whale Watch vous garantie de voir dans 95% des cas des baleines tout au long de l’année sur Kaikoura. Si ce n’est pas le cas, Whale Watch vous rembourse vos billets à hauteur de 80%, ce qui est plus qu’appréciable au regard des prix de cette sortie exceptionnelle (NZ$145/adulte et NZ$60/ enfant). Mais avant de réserver au plein tarif, consultez la section Deals leur site internet qui liste les promotions actuelles (ex: aux vacances de Pâques 2015, Whale Watch propose une offre intéressante pour les familles à savoir un adulte payant, un enfant gratuit). Autre astuce, consulter le site bookme.co.nz qui répertorie par région (à sélectionner en haut de la page web) toutes les offres de dernières minutes offrant ainsi des réductions pouvant atteindre les -70%, on a même vu -99% !!!:). Ce serait balo de payer plein pot !!

dauphin

Où voir gratuitement les dauphins en Nouvelle-Zélande? 

Enfin, les dauphins ne sont bien évidemment pas faciles à voir depuis la côte afin de pouvoir les observer « gratuitement ». Toutefois, avec beaucoup de chance, il y a un endroit en Nouvelle-Zélande où vous aurez peut-être la chance d’en voir depuis terre :

  • Aux Catlins, depuis Curio Bay. C’est l’un des rares endroits où vous pourrez voir durant l’été et à l’automne des dauphins Hector, les plus petits dauphins au monde – et ce depuis la côte dans la baie de Porpoise Bay où ils se sentent protégés . Pour plus d’infos, lisez cela.

Si vous n’aviez pas cette chance depuis la côte, sachez que si vous vous décidez à faire une croisièree (payante) dans le fjord des Milford Sound ou à Kaikoura, pour y voir des baleines, vous aurez très certainement la chance d’en voir comme ce fut le cas pour nous. Découvrez nos articles à ce sujet:

fou de bassan

Où voir gratuitement les Fou de Bassan en Nouvelle-Zélande? 

Dans le monde, il existe 3 sous-espèces de Fous de Bassan : l’une d’elles se réside le long de la côte sud de l’Afrique,  une autre en Tasmanie et en Nouvelle-Zélande, et enfin la troisième dans l’Atlantique Nord. Le Fou de Nouvelle-Zélande est le plus petit des 3.  Cet oiseau magnifique s’observe en colonie à un seul endroit sur l’ile nord, au Cape Kidnappers.

Voilà, nous espérons que vous prendrez autant de plaisir que nous à profiter de toutes ces fabuleuses rencontres animalières. Si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter ici ou sur notre page Facebook. Bon voyage au pays des Kiwi !

Print Friendly

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • voir les baleînes nouvelle zelande
  • cascade d\ohau kaikoura
  • ELEPHAN DE MER EN NOUVELLE ZELANDE

2 Réponses

  1. Laura

    Merci pour cet article super bien documenté. C’est rare de voir des articles sur l’observation d’animaux. Je l’ai mis en favori bien au chaud pour quand on décidera d’aller en nouvelle zélande. Bon voyages !

    • La KUMP Family

      Merci beaucoup Laura. Ca fait toujours plaisir de voir que les nombreuses passées derrière son ordinateur seront utiles à d’autres voyageurs ! Vous etes ou actuellement? Au plaisir de continuer à vous suivre:)