Milford Sound dans le Fiorland National Park est un haut lieu touristique de Nouvelle-Zélande qui bien entendu, faisait parti de notre bucklet list.

Particulièrement isolé, cette journée en famille au coeur du fjord de Milford Sound se prépare et nous souhaitions au travers de cet article partager le récit de cette nouvelle belle journée tout en distillant les nombreux conseils et astuces que nous aurons pu glaner tout au long de notre séjour.

  • Te Anau-Milford Highway, une Highway qui est tout sauf une autoroute
  • De nombreux arrêts possibles tout au long de la route de la Milford Sound Highway
  • Ou dormir près de Milford Sound?
  • Croisière avec Southern Discoveries et la visite du Centre de Découverte de Milford et Observatoire sous-marin de Milford Sound
  • Le Milford Sound Track
  • 14 Conseils à retenir pour profiter pleinement de votre séjour autour de Milford Sound
  • L’autre fiord de Nouvelle Zélande, Doubtful Sound
  • Bonus : c’est quoi un fjord?

Une Highway qui est tout sauf une autoroute

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-47_wtmk.jpg

Programmé depuis deux jours après avoir fait à Queenstown, la réservation de notre croisière dans le fjord, nous voici aux aurores en route vers Milford Sound. La route est montagneuse, étroite, sinueuse et parfois à sens unique. Ne vous y trompez pas même si les locaux surnomme cette route la Te Anau-Milford Highway, elle ne ressemble en rien à nos standards d’autoroute.

Le traffic important de touristes (400’000 par an)  est régulé par de nombreux stops, « one-lane bridge » ou encore virage à tête d’épingle. Pour éviter les bouchons particulièrement entre octobre et avril, partez de Te Anau avant 8h ou après 11h car la plupart des bus partent entre 9 et 10h.

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-45_wtmk.jpg

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-48_wtmk.jpg

Alors que notre GPS nous annonçait 2h30 de route depuis notre camping à Mossburn (situé à 1h30 au Sud de Queenstown), il nous en faudra plus de 3h30 pour rejoindre l’embarcadère de Milford Sound.

Donc pour résumer, pour rejoindre Milford Sound, si vous partez de :

  • Queenstown : comptez au minimum et sans pause, 5h de route
  • Mossburn : comptez au minimum et sans pause, 3h30 de route
  • Te Anau : comptez au minimum et sans pause, 2h30 de route
  • et surtout ne faites pas confiance à votre GPS sur ce coup-là!

Toutefois, cette route au coeur du Fiordland est superbe. Vous pourrez d’ailleurs découvrir au Centre de Découverte de Milford et Observatoire sous-marin, toute l’histoire de cette voie dont la construction a démarré à la fin du 19eme siècle pour ne s’achever qu’en 1953. Un chantier titanesque vraiment impressionnant ! Pour en savoir plus sans plus attendre, c’est par ici :

De nombreux arrêts possibles tout au long de la route

La Te Anau – Milford Sound highway offre maintes arrêts possibles tout au long des 120 km de route. En effet, au coeur du Fiordland National Park, ce sont près de 32 lieux exceptionnels, cascades, lac et autres points de vue qui vous permettront d’apprécier encore plus la beauté des lieux. Si vous avez le temps, prévoyez une journée entière pour découvrir les 32 sites répertoriés sur la fiche du DOC consultable ici:

image fiche milford highway.png

Pris par le temps du fait du départ imminent de la croisière, nous nous serons arrêtés qu’à la magnifique cascade The Chasm. Après 10 minutes de marche (soit 20min aller-retour depuis le parking), on entend puis découvre cette puissante cascade qui a littéralement sculptés les roches aux alentours…tout n’est plus que rondeur et courbes. La petite pause vaut vraiment le coup.

kump-nouvelle-zelande-cascade-chasm-fiordland-national-park-8_wtmk.jpg

kump-nouvelle-zelande-cascade-chasm-fiordland-national-park-2_wtmk.jpg

kump-nouvelle-zelande-cascade-chasm-fiordland-national-park-12_wtmk.jpg

Ou dormir près de Milford Sound?

Nous n’avions pas souhaité camper dans le Fiorland National Park car il est réputé être envahi par les sand flies qui s’apparent pour nous Européens à de simples moucherons inoffensifs. Or, ici comme ailleurs (Malaisie, Bali, Thailande, Perou,…), les sand flies deviendront vite comme les moustiques la plaie de votre voyage si vous ne faites rien pour vous prémunir de leurs piqûres. Et oui, leur terrain de jeu ne se limite pas qu’aux plages…Elles ont élu domicile également en montagne ou aux abords des lacs,…elles sont partout en Nouvelle-Zélande et ne rateront pas une occasion de vous croquer. Ne lésinez donc pas sur le Bushman repelent, un puissant répulsif local!

Revenons à nos moutons – expression qui prend tout son sens en Nouvelle-Zélande avec 30 millions de moutons pour 4.5 millions d’habitants ! Où dormir près de Milford Sound?

Si vous souhaitiez dormir au plus près du Milford Sound, voici les noms des 10 campings basiques (ils disposent de WC uniquement) où vous pourrez rester dans le Fiorland National Park:

  • Henry Creek (23km de Te Anau)
  • Walker Creek (47 km de Te Anau)
  • Totara (50km de Te Anau)
  • Mackay Creek (51km de Te Anau)
  • Deer Flat (59km de Te Anau)
  • Kiosk Creek (63mk de Te Anau)
  • Smithy Creek (65km de Te Anau)
  • Upper Creek (68km de Te Anau)
  • Cascade Creek (accessible qu’à pieds, 45mn aller-retour)
  • Lake Gunn (79km de Te Anau)
  • Lake Howden, cabane de bivouac accessible qu’à pieds en 3h aller-retour
  • Gunns Camp

Pour celles et ceux qui voyagent en camping-car ou van, assurez-vous au préalable que vous avez le droit de vous stationner pour la nuit dans le lieu retenu. En effet, l’ensemble du Fiordland National Park est géré par le DOC (Department of Conservation) et si vous restez au mauvais endroit, vous êtes passible d’une amende de NZ$200 ! Oubliez le camping-sauvage, où votre nuit pourrait vous couter très cher!

Pour éviter cela, nous vous invitons à consulter le site du DOC ou en regardant les applications téléchargées sur votre téléphone de Rankers ou Campermate, 2 applications indispensables en Nouvelle-Zélande.

L’autre alternative est de dormir sur Te Anau qui offre des campings tout confort. Seul bémol ils sont très chers (NZ$22/adulte et NZ$15/enfant en moyenne) alors nous avons décidé d’y séjourner seulement au retour de la croisière. Nous avons testé le camping Top 10 de Te Anau qui est vraiment très bien équipé et est tout particulèrement apprécié des enfants au regard des infrastructures qui leur sont réservées (jumping pillow -coussin sauteur-, salle de jeux-TV, balançoires,…).

La veille nous avions choisi de passer la nuit dans le camping de Mossburn (à 45 minutes de Te Anau) au coeur des champs, entourés de moutons et d’alpagas que les enfants avaient pu nourrir en compagnie du fermier qui avait pris le temps de leur expliquer plein de choses. Un super moment à découvrir en images.

Croisière avec Southern Discoveries et la visite du Centre de Découverte de Milford et Observatoire sous-marin de Milford Sound

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-33_wtmk.jpg

Sur les conseils du i-Site de Queenstown (office du tourisme), nous avons décidé de faire la croisière de 3h au coeur du fjord de Milford Sound (Prix : NZ$99/adulte et NZ$29/enfant). Ceci incluait 2h de croisière à proprement parlé, un plateau repas froid puis 50 minutes de visite guidée au Centre de Découverte de Milford et Observatoire sous-marin. Nous n’aurons pas regretté ce choix. Le bateau était très confortable, le « Nature Guide » donnait tout au long de la croisière des informations très intéressantes sur le fjord et le plateau repas était correct, sans oublier le café et thé à volonté pour se réchauffer.

Bien que le temps soit pluvieux et brumeux,

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-17_wtmk.jpg

(NB : quand il fait beau ça donne ça !!)

milford_sound_hdr_photography_by_marioatawhenua-d4xnsgz.jpg

nous n’en avons pas moins apprécié la balade qui fut animée pendant 20 minutes par une quinzaine de dauphin-baleine magnifiques qui sautaient, virevoltaient et surfaient sur les courants que produisaient le bateau. Un spectacle extraordinaire  et rare aux dires du guide que nous aurons donc tous appréciés jusqu’à la dernière seconde, bravant la pluie et le froid. Mais le show animalier n’était pas terminé pour autant car quelques minutes après le départ des dauphins, les otaries à fourrure ont pris le relais. Alors qu’à l’heure de notre passage elles sont censées faire la sieste sur les rochers, après avoir chassées toute la nuit jusqu’à 200m de profondeur en retenant leur souffle pendant 11 minutes, une dizaine d’entre elles étaient là devant nous à jouer dans l’eau. Nous nous sentions vraiment privilégiés de vivre de tels moments.

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-25_wtmk.jpg

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-27_wtmk.jpg

Mais revenons à la croisière avec Southern Discoveries, celle-ci se découpent en 20 étapes :

  1. Freswater Basin (le bassin d’eau douce) : la croisière démarre au centre des visiteurs du Milford Wharf qui est situé au lieu dit « le bassin d’eau douce ». L’eau de ce petit port est en effet plus douce que salée car l’eau provient de la fonte des glaciers, d’où son nom.
  2. La cascade Bowen : c’est la plus haute des deux chutes permanentes du Milford Sound. La cascade Bowen tombe de 161 mètres depuis une vallée suspendue de la chaîne de Darren. Son nom correct est la cascade de Lady Bowen, en l’honneur de l’épouse d’un des premiers gouverneurs de la Nouvelle-Zélande.
  3. Cemetry Point (la pointe du cimetière) : ainsi nommé à cause des bosses du terrain formées à la base des chutes qui ressemblent à des tombes. Il s’y trouve en fait trois vraies tombes qui datent des tous premiers temps de l’époque des chasseurs de baleines et de phoques.
  4. Le ravin de Sinbad : c’est un exemple parfait de vallée suspendue. Le ravin de Sinbad est délimité par les pentes abruptes du  mont Philipps qui s’élève à 1’445 mètres sur sa gauche, du Pic de la Mitre sur sa droite et des pics Llawrenny au fond.
  5. Mitre Peak (le Pic de  la Mitre) : Avec ses 1’692 mètres d’altitude, Mitre Peak est une des plus hautes montagnes du monde à s’élever ainsi directement du fond de l’océan. Son nom lui vient de sa forme qui ressemble à la mitre d’un évêque.
  6. La montagne du Lion : elle est située sur le côté nord du Fjord et s’élève à 1’301 mètres. Son vrai nom est le mont Kimberley mais à cause de son allure de lion couché, ce nom plus évocateur est beaucoup plus employé.
  7. L’éléphant : cette montagne à la forme d’une tête d’éléphant. La trompe, qui fait partie de la vallée suspendue, suit la crête jusqu’en haut du sommet de 1’507 mètres qui forme le haut de la tête de l’éléphant.
  8. Copper Point (la pointe du cuivre) : elle doit son nom aux importants gisements de cuivre trouvés dans ce secteur. Cette partie est une des plus étroites du fjord et des rafales de plus de 140km/h y ont été enregistrées.
  9. Fairy Falls (la cascade féerique) : cet endroit est un des plus plus jolis du Milford Sound et son nom lui vient des arcs-en-ciels qu’on peut observer dans l’eau. La cascade paraît inépuisable mais en réalité elle est temporaire et il suffit de quelques jours pluies pour qu’elle s’arrête de couler.
  10. La Baie Anita : autrefois, les Maoris venaient souvent à Anita Bay pour son « tangiwai ». Le tangiwai est une variété de jade, une pierre précieuse qui était taillée aussi bien les armes que pour les bijoux.
  11. La pointe Sainte-Anne : à 27 mètres au-dessus du niveau de la mer se dresse le phare automatique du Milford Sound qui a une portée de 14 kilomètres.
  12. La pointe Dale : elle marque l’entrée du Milford Sound qui fait approximativement 548 mètres de large avec une profondeur de 79 mètres, `a comparer avec le fjord lui-même qui atteint des profondeurs de plus de 300 mètres. C’est ici que les dauphins-baleine nous ont rejoints!
  13. Seal Rock (le rocher des otaries) : c’est un des quelques endroits où les otaries à fourrure sont capables de monter sur les rochers. Ces pinnipèdes habitent le fjord toute l’année.
  14. Chutes Stirling : avec une hauteur de 155 mètres, les chutes Stirling sont une des deux seules cascades permanentes du fjord qui peut en compter jusqu’à 400 pendant la saison des pluies Les chutes Stirling sont très spectaculaires après une forte pluie. Elle furent nommées en honneur du capitaine Stirling, un des premiers explorateurs de la région.
  15. La crique Harrison : c’était le seul mouillage naturel du fjord et il fut utilisé par les baleiniers et chasseurs de « phoques » du début du XIXème. C’est ici que se trouve le Centre de Découverte de Milford et l’observatoire sous-marin ainsi que le point de départ des excursions en kayak.
  16. Le Centre de Découverte de Milford et Observatoire sous-marin : sa visite vous permettra d’en savoir plus sur l’histoire, la géologie et la vie sauvage dans le Milford sound puis vo descendrez 10 mètres sous la surface de la mer par une escalier de 64 marches dans un poste d’observation climatisé où les grandes baies vous donneront une vue à 360 degrés sur la vie sous-marine du fjord. L’observatoire sous-marin vous permet d’accéder à ce monde auparavant uniquement réservé aux plongeurs. Vous pourrez y observer des anémones, des éponges, des étoiles de mer, de nombreuses espèces de poissons ainsi que des coraux très rares comme le Black Coral qui comme son nom ne l’indique pas est blanc ! Il doit son nom à son squelette qui lui est noir mais puisqu’il est recouvert de polypes blancs, on ne distingue pas cette couleur noire. Ce spectacle est uniquement le fruit de cette nature propre au Milford Sound, environnement unique et protégé de toute interférence humaine. Contrairement à un aquarium, toutes les espèces que vous découvrirez sont libres. Nous avons personnellement beaucoup apprécié la visite du centre qui se veut très éducative par le nombre important d’informations présentées sous forme de panneaux, films, ou encore commentaires du guide. Nous vous la recommandons. Seul regret, ne pas avoir pu franchir les épaisses vitres de l’observatoire pour aller plonger dans les eaux du fjord mais avec une température de 14 degrés, il m’aurait fallu la combinaison étanche pour ne pas ressembler à un Schtroumpf en ressortant bleu, transi de froid (nb : je plonge dans une eau à 30 degrés avec une combinaison de 5mm, combinaison généralement utilisé par des plongeurs « normaux » pour des eaux froides, 20 degrés !!!)
  17. Location de kayak : vous pouvez combiner votre croisière avec une sortie d’une heure en kayak dans le fjord, dont le départ se fait depuis le Centre de découverte de Milford et Observatoire sous-marin. Toutes les croisières n’offrent pas cette option donc renseignez-vous bien avant le départ. Ne l’ayant pas fait, nous ne connaissons pas le prix de cette option, renseignez-vous auprès d’un I-centre (office du tourisme).
  18. Mont Pembroke : c’est une des plus hautes montagnes à proximité du fjord avec ses 2’014 mètres et ses neiges éternelles. Le glacier du mont Pembroke qui a jusqu’à 27 kilomètres d’épaisseur est tout ce qui reste du glacier qui a creusé le fjord. De nombreux ruisselets issus de la fonte descendent de cette montagne et forment la rivière Harrison.
  19. La Chaine de Sheerdown : Avec une altitude atteignant 1’877 mètres, cette chaine forme le flanc sud de la vallée Arthur. La rivière Arthur coule dans cette vallée, traversant au passage le lac Ada qui doit sa formation au barrage de la vallée par un gigantesque glissement de terrain.
  20. Sandfly point (la pointe des « moucherons ») : cet endroit est le point d’arrivée du Milford Track.

kump-nouvelle-zelande-milford-sound-fiordland-national-park-35_wtmk.jpg

Le Milford Sound Track

Avec les enfants, il nous était impossible de faire le trek de Milford Sound Track car ce sentier de randonnée de 54 kilomètres nécessite 4 jours de marche depuis Te Anau en passant par le col Mackinnon. Il est classée parmis les 9 Great Walks soit parmi les 9 plus belles et grandes randonnées de Nouvelle-Zélande. Voici la preuve par l’image avec cette vidéo….Voilà une bonne raison pour nous de revenir !

Retrouvez également toutes les infos concernant ce track dans le doc pdf du DOC!

image pdf doc milford track.png

14 Conseils à retenir pour profiter pleinement de votre séjour autour de Milford Sound:

  1. Réservez votre croisière au plus tard la veille du départ, voir plusieurs jours à l’avance en haute saison. Veillez également à vérifier les dates des vacances scolaires.
  2. Réservez à l’avance votre place de camping si vous voulez rester sur Te Anau car ils sont pris d’assaut. Si vous campez dans un des sites du DOC au coeur du Fiordland, n’arrivez pas trop tard pour être sûr d’avoir une place pour la nuit.
  3. Prévoyez au moins 2h30 de route pour rejoindre Te Anau à l’embarcadère de Milford Sound, mais avec un tel délai vous ne pourrez pas faire de pause et risquez de rater votre croisière s’il y a beaucoup de traffic ou le moindre contre-temps en route (accident, travaux, délai dans le Homer Tunnel…).
  4. Arrivé au parking de Milford Sound, vous aurez 10 minutes de marche pour rejoindre l’embarcadère.
  5. Faites le plein de votre voiture, van ou camping-car avant de partir, car après Te Anau, il n’y a plus de stations essence pour vous ravitailler. N’oubliez pas Te Anau – Milford Sound/ Milford Sound – Te Anau, c’est 240km aller-retour !
  6. Prévoyez le stock de répulsif pour ne pas vous faire dévorer par les sand flies (mouches de sable).
  7. Vérifiez l’état de la Milford Sound Highway Milford Sound Highway consultant le site de cette autoroute
  8. Vérifiez également la météo sur Milford Sound en consultant le site de metservice. Sachez tout de même qu’un jour normal à Milford Sound est pluvieux et brumeux. Les jours ensoleillés et dégagez sont une exception…alors n’ayez pas de regret s’il pleut. Autre point important, vous ne saurez jamais quel temps il fait à Milford Sound sans y être. Les prévisions météo changent tout le temps et même en étant relativement proche, la météo sur Te Anau n’est pas celle de Milford Sound. Donc allez y et vous verrez bien.
  9. Equipez-vous de manière adéquate. Sachez qu’il fait généralement froid et pluvieux sur Milford Sound. Partez donc avec un coupe-vent bien imperméable, un bonnet et une bonne polaire.
  10. Prévoyez de quoi protéger votre appareil photo car la pluie est très souvent au rendez-vous sur Milford Sound.
  11. Si en chemin vous avez la chance de voir un Kea, cet oiseau endémique en Nouvelle-Zélande de la famille des perroquets, surtout ne les nourrissez pas.
  12. Respectez absolument les consignes de sécurité qui vous indiqueront notamment de ne pas vous stationner à certains endroits où le risque d’avalanche ou de chute de pierres est important (cf panneau Avalanche No Stopping Area).
  13. Entre Mai et Novembre, votre véhicule devra obligatoirement être équipé de chaines à neige avant de vous engager sur la Milford Sound Highway. A noter que vous pouvez en louer dans toutes les stations services à Te Anau.
  14. Enfin dernière info, il n’y a pas de réseau téléphonique dans tout le Fiordland National Parc. Vous pourrez juste consulter vos emails en cas d’urgence à l’embarcadère des croisières en achetant une carte d’accès qui coute une fortune (NZ$5 pour moins de 10Mga) car les connexions se font par satellite. A réserver donc pour les grosses urgences.

L’autre fiord de Nouvelle Zélande, Doubtful Sound

Moins connu que le Milford Sound, le Doubtful Sound aussi appelé le « son du silence »  est gigantesque avec ses 421 mètres de profondeur et son ouverture sur l’océan de 40,4 kilomètres.

Le Doubtful Sound est réputé plus sauvage, moins touristique mais plus cher car pour y accéder c’est une véritable expédition. Il vous faudra, en effet, traverser le lac de Manapouri puis à l’arrivée, prendre un bus pour accéder à l’embarcadère de la croisière. Aucune voiture ne peut s’y rend directement. Il vous faudra donc prévoir la journée entière et un budget entre NZ$200 et NZ$300  vs moins de NZ$100/adulte pour le Milford Sound. A vous de voir.

Bonus : c’est quoi un fjord ?

Cette question nous a été posée par les enfants durant la croisière. Alors durant la visite du centre, nous avons trouvé la définition. Vous voulez la connaitre ?

Un fjord ou fiord est une vallée formée par un glacier avançant de la montagne à la mer qui a été envahie par la mer depuis la retraite de la glace. L’aspect typique d’un fjord est celui d’un bras de mer étroit, plus ou moins ramifié, aux côtés très escarpés, qui s’avance dans les terres sur plusieurs kilomètres et parfois jusqu’à plusieurs dizaines de kilomètres.

Nous espérons que toutes ces infos vous serons utiles.

Bonne route :)

Envie de visionner les photos de cette belle journée, suivez le guide, en cliquant sur la vignette ci-dessous !

 

milford_sound_hdr_photography_by_marioatawhenua-d4xnsgz.jpg

Print Friendly

Mots clés qui ont permis aux internautes de trouver cet article:

  • milford sound accesible en avril
  • où laisser sa voiture aux milford

4 Réponses

  1. Yannick

    Superbe lieu, superbe article très utile!
    Pour complément, notre retour d’expérience : Nous avions dormis 2 nuits dans un DOC entre teanau et Milford sounds… Il y avait beaucoup moins de sand fly qu’à Queenstown et surtout qu’à Milford…nous avions pu faire un feu de camp (pas possible sur tous les docs) et c’est certainement le meilleur moyen d’éloigner les sandflies, qui avaient totalement disparues…
    Pour la croisière nous avions opté pour Juicy à 45NZD à 9h15 top, sans réservation préalable, car peu de monde à cette heure la (sûrement différent en plein été).
    Pour la suite prévoyez de passer une nuit au lac POUKAKI (FREE camping) superbe vue sur le mont Cook!
    Continuez à profiter de ce merveilleux pays!

    • La KUMP Family

      Coucou Yannick,

      merci beaucoup pour tes super commentaires très utiles et complémentaires à notre expérience. C’est drôle car je pensais à toi tout à l’heure car nous allons à Moraki Boulders! C’est là bas que tu t’es blessé au talon non? Ca va mieux ? Vous êtes ou actuellement? Arriverons nous à nous croiser quelques part? On se tient au courant A + La Kump Family

    • La KUMP Family

      Thank you very much for your message. We definitely recommend you to go.It is really nice. All the best :) The Kump Family