Contrairement à ce que certains peuvent penser partir en Tour du Monde ne relève pas de la chance ! Pour réaliser notre rêve, nous avons dû faire des sacrifices, faire des choix difficiles ou encore prendre des décisions importantes qui impacteront notre avenir une fois rentrés. C’est un vrai choix de vie.

Organiser un Tour du Monde n’est en rien comparable à la préparation des prochaines vacances. La préparation est longue, fastidieuse, semée d’embûches qu’il faudra résoudre les unes après les autres pour faire de notre rêve une réalité. Mais à force de volonté devrais-je dire d’acharnement, d’ingéniosité et grâce à l’entraide des autres voyageurs au long cours, on y arrive non sans mal mais on y arrive. Alors une fois parti, on a juste envie d’en profiter à fond.

Mais malheureusement, ça ne se passe pas toujours comme on le souhaiterait. Et clairement depuis le début de notre voyage, on les a accumulé :

*Décembre 2014 : Appréciation historique du franc suisse versus l’Euro : du coup la mensualité du prêt de notre maison a atteint un niveau record. 1/5e de notre budget voyage mensuel sera donc réalloué à couvrir l’augmentation de la mensualité du prêt de notre « boulet de maison » (sur 1’500 euros/mois pour nous 4, 1/5 du budget c’est énorme)

* Mars 2015 : Départ des locataires de notre maison 6 mois après le début de notre voyage: alors qu’ils s’étaient « engagés » à louer pendant 2 ans notre maison, 3 mois après la première bad news et 6 mois après le début de notre voyage, nos locataires nous annoncent leur départ. La raison : ils se plaisent tellement dans la région qu’ils achètent une autre maison dans notre rue ! Heureusement pour nous, nous pouvons compter sur le soutien indéfectible de notre agence immobilière Sekoya Immobilier à Ferney Voltaire ainsi que sur toute la communauté Facebook qui se mobilisera pour partager autant que possible l’annonce de location de notre maison. Le bilan pourrait être pire, nous n’avons perdu que 2 mois de loyer avant de retrouver de nouveaux locataires. Mais 2 mois de loyer c’est équivalent à 3,5 mois de voyage…donc la pilule devient vraiment difficile à avaler.

*Septembre-Octobre 2015 : Les changements des taux d’imposition Français et Suisse : malgré des simulations faites bien évidemment avant de partir, nous avons eu ces dernières semaines, successivement 2 très mauvaises nouvelles de la part des impôts suisses et français ! Je vous épargne les détails mais ces changements imprévisibles des barèmes fiscaux franco-helvétiques pour les frontaliers atypiques que nous sommes, ont fini par littéralement nous mettre K.O. financièrement. Nous sommes littéralement assommés par ce nouveau coup de massue, ce nouveau coup du sort!

Tout le plan financier de notre Tour du Monde vole en éclat. Nous sommes littéralement anéantis par ces nouvelles qui compromettent sérieusement notre voyage. Des décisions s’imposent…

*Rentrer immédiatement en organisant le shipping de notre camping-car ? On ne peut se résoudre à mettre un terme à notre rêve éveillé.

*Revoir l’itinéraire et écourter la durée du voyage …nous retiendrons pour le moment cette solution tout en sachant que dans les prochains pays que nous traverserons, nous pouvons mettre une croix sur les activités touristiques classiques qui seront hors budget pour nous. A contre-coeur, nous décidons de zapper d’ors et déjà le Botswana qui est une destination chère compte tenu de notre budget mensuel. Et peut-être aussi le Malawi qui vient de mettre en place depuis le 1er octobre 2015, des visas prohibitifs 75US$/personne…ils ne pouvaient pas attendre que l’on soit passés !!! On réfléchit encore quelques jours avant de se décider…Et pour la suite qui vivra verra. Ferons-nous le Moyen-Orient comme prévu ? Pour l’instant on en sait rien, tout dépend si on parvient à tenir notre budget mensuel sans rencontrer de nouveaux problèmes….La durée du voyage sera également revue à la baisse…nous rentrerons au printemps voir en Juin dans le meilleurs des cas…

Dans ces conditions, le retour s’annonce super difficile malgré le bonheur de retrouver nos proches.

Bref, plus de 12 mois de budget voyage incluant notre « matelas » de sécurité pour le retour se sont envolés…pour la première fois depuis notre départ, les larmes ont coulé, le bonheur a laissé place, ces derniers jours,  à une certaine amertume et colère qui à l’image de cette photo du Fish River Canyon, nous paraissent un puit sans fond.

Bien que très personnel, nous souhaitions partager cet épisode car Tour du Monde rime parfois avec coups durs….Mais comme ce ne sont pas les premières épreuves de la vie pour la Kump Family…on finira bien, comme toujours, par se relever pour avancer …il nous faut juste un peu de temps … pour évacuer ces ressentis négatifs et peut-être trouver the « good idea » pour travailler en voyageant ou alors tout simplement, espérer le retour de notre bonne étoile ….In’challah:)

Print Friendly

10 Réponses

  1. Bos'Trotters

    Courage les amis. Nous avons nous aussi fait face à des mauvaises nouvelles (entreprise à fermer 1 mois après le départ, pas de locataire dans notre deuxième maison pendant 6 mois, décès du grand père qui précipite le départ des grands-parents…).
    Le voyage s’adapte à ces coups du sort. Il faut juste se concentrer sur le positif et mettre de côté le négatif. Pas évident sur le coup mais avec le temps on y parvient.
    Vous avez su faire face aux soucis avant le départ.
    Je ne peux vous garantir qu’une chose c’est qu’en limitant les activités vous vous concentrerez sur les échanges avec la population. L’essence du voyage selon nous.
    Vous avez déjà passé une très belle année en voyage, profitez des mois qui sont devant vous encore.
    On pleure, on respire un bon coup et on repart encore plus motivé! On est avec vous par l’esprit à défaut de pouvoir vous rejoindre.
    Arnaud
    Les Bos’Trotters

    • La KUMP Family

      Merci les Zamis pour votre message. Les galères en voyage vous connaissez et votre recul nous a fait le plus grand bien…Vous avez d’ailleurs des dons de voyance car quelques heures plus tard nous faisions totalement par hasard la connaissance de John et sa femme Marlinda qui ont été d’une générosité incroyable…Merci encore tout plein…on vous sent très près de nous :) Gros bisous à vous 5

  2. Maman Voyage

    C’est clair que les taux de change sont souvent sources de mauvaises surprises. J’espère que vous pourrez réaliser un maximum avant de rentrer ! Et comme on dit, l’essentiel c’est la santé ! Sans les enfants, j’ai été rapatriée une fois à cause d’une maladie (salmonellose carabinée) du coup là c’est radical : il faut rentrer immédiatement ! Je vous souhaite de prochaines bonnes nouvelles !

    • La KUMP Family

      La lecture de votre message Christine m’a fait effectivement réaliser qu’il fallait relativiser….toute la petite famille va bien…on continue. Un grand merci pour votre témoignage. Tout est rentré dans l’ordre pour vous ? Vous êtes repartis après ? Merci encore pour votre soutien

  3. Claire Faure

    Bonjour ! Je compatis de tout cœur à ce que vous vivez… Nous aussi avons décidé de rentrer quelques mois plus tôt que prévu pour des questions financières. Et, quelques semaines auparavant, nous avions été immobilisés pendant deux mois (pas désagréables, au final) lorsque l’une de nos filles s’est cassé la jambe à Pondichéry. Rentrés depuis plusieurs mois maintenant, c’est vrai que nous pensons beaucoup à repartir… mais il faudra travailler plusieurs années et refaire des économies… Bon courage, et profitez de chaque instant !

    • Claire Faure

      … Et un retour par le Moyen-Orient, si vous ne connaissez pas encore, devrait vous plaire : Iran, Turquie… Magnifique !!!

      • La KUMP Family

        Oui Claire, on espère vraiment aller découvrir Oman, l’Iran et la Turquie avec notre propre véhicule pour pouvoir s’éloigner le plus possible des sentiers touristiques afin d’être au contact des populations locales dont le sens de l’hospitalité est apparemment inégalé selon le retour de nombreux routards. Mais au delà de notre budget on croise les doigts pour que les évènements géopolitiques actuels ne remettront pas en cause notre itinéraire. Des conseils à nous donner sur l’itinéraire en Turquie ou Iran ?

    • La KUMP Family

      Alors vous êtes on ne peut mieux placés pour comprendre notre ressenti. On galère tellement à faire de notre rêve une réalité qu’il est vraiment difficile d’accepter ces aléas administratifs et de facto financiers. C’est pas faute d avoir tout préparé avant le départ avec ces mêmes administrations !!! Effectivement, il nous faudra plusieurs années pour renflouer les caisses avant de pouvoir repartir…à moins qu’on ne s’expatrie… affaire à suivre Merci Claire pour votre soutien.

      • Claire Faure

        Bonsoir ! Pas vraiment de conseils, car nous étions en transports en commun et vous êtes en camping-car… Mais juste un mot : nous avons beaucoup aimé la ville de Yazd en Iran, où nous sommes restés une bonne semaine : magnifique ! Et les Iraniens sont l’un des peuples les plus accueillants que nous ayons rencontrés, agréables, cultivés, chaleureux… Bonnes routes !

      • La KUMP Family

        Merci Claire pour ta réponse. Tous les globe trotteurs rencontrés sont unanimes sur ce pays….en espérant que le contexte géopolitique ne vienne pas chambouler nos plans. Bonne continuation